Yogafree un besoin de liberté

La naissance de YOGAFREE

Un impérieux besoin de liberté

Dans ce monde qui ne fait qu’accélérer, le Yoga est en plein boom.
Ce phénomène est relativement logique, puisqu’une des choses essentielles que le Yoga nous apprend à faire c’est justement de freiner. L’explosion des Yogas n’est donc pas uniquement un phénomène de mode, mais bien une preuve de la sagesse du corps humain qui naturellement cherche à équilibrer un extrême par son extrême opposé.

En tant qu’enseignant de Yoga, je ne peux qu’être ravi de cet engouement pour le Yoga. Ce qui me réjouis par contre nettement moins est le côté “business” qu’il adopte.

Lorsque je me suis lancé il y a 2 ans dans l’enseignement du Yoga, j’ai voulu trouver un système avec un rapport à l’argent différent.
Un système ou la responsabilité de l’enseignant se résume à transmettre cette perle de grand prix qu’est le Yoga.
La responsabilité des élèves étant de faire en sorte que l’enseignant puisse continuer à enseigner, c’est à dire de le rémunérer librement à la hauteur de son implication et de son travail.

Même si c’est totalement à l’opposé de ce qui se fait habituellement dans nos échanges commerciaux, cela fonctionne magnifiquement bien.

Une semaine après avoir démarré mes cours, j’ai dû ouvrir 3 cours supplémentaires, puis 3 autres après 2 mois. Finalement après 6 mois, mes 10 cours hebdomadaires étaient déjà tous bien fréquentés.

Certes je dois ce succès à l’excellent référencement d’Elio Di Luciano, le webmaster de YOGAFREE, mais il y a une autre raison qui me paraît essentielle.

Dans notre société capitaliste qui défend les libertés individuelles, nous sommes en effet libre de choisir entre une multitude d’objets et de services.
Un choix tellement immense, que nous pourrions presque nous sentir prisonniers!
Puis nous sommes libres de choisir… à condition de payer. C’est ce que l’on appelle le business. Cela fonctionne très bien et c’est ainsi que notre monde fonctionne… et que peu à peu d’ailleurs il s’étouffe.

Si nous sommes si friands à consommer, peut-être que ce que nous consommons ne nous remplit pas vraiment.

Peut-être avons nous moins besoin d’acquérir et plus besoin d’être touché par des valeurs de coeur comme la liberté, la générosité, et la confiance.

C’est ainsi que j’explique le succès des cours de Yoga rémunérés librement.
D’ailleurs puisque le Yoga prône le lâcher-prise et la confiance, quoi de plus logique de la part de l’enseignant que de donner l’exemple et de lâcher prise sur sa propre rémunération.
Faire confiance que les élèves ne sont pas là pour voler ou profiter de l’enseignant
Qu’ils ont aussi le sens des responsabilités, et ceci d’autant plus si on leur fait confiance.

Elèves et enseignants sont enchantés par ce mode de fonctionnement.
Les premiers sont libres de fréquenter les cours sans besoin de s’inscrire ou souscrire à un abonnement et en cas de difficultés financières, ils peuvent anonymement adapter le prix des cours à la baisse.
Les enseignants n’ont plus besoin de contrôler les inscriptions ni les encaissements et doivent juste veiller à disposer d’une salle suffisamment grande pour accueillir les nombreux élèves qui plébiscitent ce système.

Cela fonctionne tellement bien que j’ai voulu developper la rémunération libre des cours de Yoga à plus grande échelle. C’est ainsi qu’est né l’association à but non lucratif YOGAFREE, afin que nous soyons toujours plus nombreux à expérimenter la puissance de la confiance, de la liberté, et en définitive de l’Amour.

Leinad Bruderer

La naissance de YOGAFREE
4.9 (97.14%) 28 votes